L’art triste

Il se complait dans la douleur
Il aime la vie il en a peur
Et il écoute parler son cœur

Mais n’est-ce pas parce qu’il dérange
Que les gens disent qu’il est étrange
Qui le comprend dans son mélange

L’art triste est bien mal entendu
C’est ainsi qu’il se réalise
Car le bien être le paralyse
Dans cet état il ne crée plus

Il vit quand le jour est tombé
Quand sa solitude tant aimée
Accompagne ses nuits torturées

Faîtes attention il est fragile
C’est un enfant il est sensible
Mais son esprit est invincible

L’art triste est bien mal entendu
C’est ainsi qu’il se réalise
Car le bien être le paralyse
Dans cet état il ne crée plus

Ecoutez la version audio :


Enregistré mixé et arrangé par Sébastien Pasquet – 2008

 

Revenir à la liste des textes

© sacem 1999