Arthur

Je n’ai jamais chanté cette chanson
Elle parle d’un homme qui tombe à pic
D’inspiration
Et de bouffée d’air pur

Je n’ai jamais chanté cette chanson
Avant d’entrer dans la boutique
Voir le garçon
Et passer les chaussures

Les mains frôlées puis serrées
Après les lacets, l’enlacer 
Comme l’un de ses bracelets   
Qui se balade à son poignet

Alors j’ai demandé son prénom
Jusqu’au sommet dans la boutique
Chausser crampons
Et cordée sur le mur

Mais soudain c’est le rouge vermillon
Mon doigt se pince c’est véridique
Dans l’abandon
Il me noue les chaussures

Les mains frôlées puis serrées
Après les lacets, l’enlacer 
Je regarde se balader
Les bracelets sur son poignet

Puis j’ai vu les mots de la chanson
Avant de quitter la boutique
Dans ses yeux ronds
Y’avait sa signature

Je n’ai jamais chanté cette chanson
C’est tout mon décor qui palpite
Sous le frisson
A l’arrivée d’Arthur

Revenir à la liste des textes

© sacem 2021