Marseille pleure

Vois-tu ce jour là
Il fera chaud
Froid, je sais pas
J’imagine un bateau
Nous serons à bord
Ils ne le savent pas encore

Entends ma chanson
Assez coulé
L’eau sous les ponts
Les amarres, du passé
Des voiles et du vent
Le bleu du ciel et le blanc…

T’es beau dans ton costard
Et Marseille pleure
C’est bon de te revoir
Quand Marseille pleure
La ville est dans le noir
Tout Marseille pleure
Ton départ

Et nous sur les flots
Nos souvenirs
Peau contre peau
Un beau jour ce navire
Quittera le port
Ils ne le savent pas encore

Ainsi j’ai rêvé
ô combien, au
Son du sifflet
Qu’on s’embarque à nouveau
Malgré tous les vents
Nos racines et tes parents…

Si beau dans ton costard
Et Marseille pleure
Moi je n’ai cessé d’y croire
Ton soleil pleure
La ville est dans le noir
Tout Marseille pleure
Ton départ

Entends-tu cette histoire
Quand Marseille pleure
Au son de ma guitare
Oui Marseille pleure
Et moi j’ai tant d’espoir
Quand Marseille pleure
Ton départ

Revenir à la liste des textes

© sacem 2015